Top

Ennerdale Trek

Venez partager avec nous cette expérience rare

Une journée de plongée sur les épaves de Mahé !
L’Ennerdale – Les Twin Barges – Le Bedger

Il était à 07h37, heure locale, le 1er Juin 1970 quand l’Ennerdale a touché des roches au large de Mahé, près des Mamelles.
Le navire avait été construit en 1963 en Allemagne et son premier nom fut « Naess Scotsman ». Cela explique pourquoi la cloche du navire qui est actuellement au Yacht Club des Seychelles ne porte pas le nom de Ennerdale. C’était un tanker de plus de 216 mètres de long, transportant 42000 tonnes de pétrole, servant de camion-citerne mobile pour le service britannique « Royal Fleet Auxiliary » (soutien naval de la Royal Navy). A cette époque, un embargo contre le gouvernement rhodésien d’Ian Smith est en vigueur et le port de Beira au Mozambique est bloqué. De nombreux navires de la Navy sont donc dans les eaux Seychelloises (les Seychelles sont encore une colonie britannique et servent de base pour cette surveillance)
Il devait ravitailler en mer le HMS Andromède. La collision a provoqué une grande voie d’eau, faisant exploser le carter moteur ainsi que les générateurs. Tous les 51 membres d’équipage ont réussi à embarquer dans les canots de sauvetage avant que le navire ne se couche sur le côté tribord.

Grâce à la présence de l’Andromède, de nombreux hélitreuillages ont permis la récupération du matériel de télécommunication notamment.
Comme il n’était pas envisageable de sauver le bateau et que le pétrole menaçait de polluer les côtes nord de Mahé, il a rapidement été décidé de couler le navire en utilisant des obus et des torpilles…
Aujourd’hui l’épave est divisée en 3 parties à une profondeur de 30 mètres. La partie centrale est complètement détruite. La section arrière est relativement intacte, avec la timonerie et l’hélice facilement accessibles. C’est bien sûr le repère d’une foultitude de poissons tropicaux : bancs de fusiliers, vivaneaux et autres carangues ; rascasses, poissons scorpion, napoléons, murènes, raies…